Lorsque vous effectuez des travaux améliorant la performance énergétique de votre logement, vous pouvez sous certaines conditions bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE).
En 2018, le dispositif est reconduit tout en intégrant des changement.

LES CHANGEMENTS

  • les chaudières à fioul sont exclues au 1er janvier 2018, sauf celles respectant des critères de performance renforcés (définis par arrêté), qui bénéficient d’un taux de 15 % jusqu’au 30 juin 2018.
  • le remplacement d’un simple vitrage par un double vitrage bénéficie d’un taux de 15 % jusqu’au 30 juin 2018.
  • les volets isolants et portes d’entrée sont exclus du CITE dès le 1er janvier 2018.
  • le CITE est étendu à certains frais d’équipements de raccordement à des réseaux de chaleur ou de froid, ainsi qu’à la réalisation d’un audit énergétique.

DES MESURES TRANSITOIRES POUR LES MATÉRIELS EXCLUS AU 1ER JANVIER 2018

  • A titre transitoire les travaux ayant fait l’objet d’un devis et du versement d’un acompte avant le 1er janvier 2018 bénéficient du crédit d’impôt au taux de 30 %.
  • De même les dépenses de double vitrage et de chaudières fioul à très haute performance réalisées sur le 2e semestre 2018 bénéficient du crédit de 15 % en cas de signature du devis et de versement d’un acompte sur le 1er semestre 2018.

A NOTER

Le CITE sera transformé en 2019 en prime afin que les ménages en profitent dès l’achèvement des travaux.